Test du Fujifilm X-S1

Le TIPA a élu le Fujifilm X-S1 “meilleur appareil photo mégazoom” de l’année 2012. De quoi est réellement capable ce boitier ? Réponses.

Dans sa forme, son gabarit et son poids, le X-S1 s’apparente à un petit reflex. Tout est là pour s’y méprendre à commencer par l’imposant viseur (pourtant électronique), la poignée et le zoom optique. Ce bridge s’avère assez lourd (un peu moins d’un kilo sur la balance) et si la prise en mains est plutôt agréable en plaçant la main gauche sous l’objectif, la poignée aurait mérité un peu plus d’embonpoint pour une préhension plus franche. Le revêtement est agréable et la finition d’un très bon niveau. Le viseur est particulièrement soigné. Il est capable d’afficher 1 440 000 points, soit l’équivalent du viseur optionnel VF-2 d’Olympus. Très fluide en bonne lumière, il saccade en intérieur, mais reste d’une précision largement supérieure à ce que proposent les concurrents.

Les bridges sont souvent des appareils lents. Le X-S1 sait éviter certains écueils de la lenteur avec un autofocus globalement réactif au grand-angle et au télé (Il peine toutefois au télé en basse lumière). Avec environ 2,5 secondes pour se mettre en état de marche, le boîtier est également correct sans être très vif. On pourra juste regretter que l’extinction automatique.

source : lesnumeriques.com

Publicités

2 réflexions au sujet de « Test du Fujifilm X-S1 »

  1. Ping : Les meilleurs appareils photo 2012 selon TIPA |

  2. Ping : Guide d’achat Noël 2012 : les bridges |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s