Sony, Nikon, Canon… Quel est le meilleur appareil photo ?

Face à une pléthore d’appareils toujours plus « smarts », « le Nouvel Observateur » tente d’y voir plus clair à travers une sélection des meilleurs produits : pour chaque gamme, deux modèles phares ont été sélectionnés, testés et comparés. Verdict.

Le meilleur des hybrides
Depuis trois ans, les appareils photo dits « hybrides », à mi-chemin entre le compact et le reflex, s’imposent. Les petits boîtiers sont équipés d’imposants objectifs interchangeables qui offrent une qualité proche de celle des reflex. Mieux : loin de la complexité des appareils professionnels, les hybrides sont conçus pour réaliser de beaux clichés sans aucun réglage. Avec le Nex-3N, Sony réalise de superbes clichés aux couleurs éclatantes, aussi bien pour les paysages que pour les portraits, en intérieur comme en extérieur, de près comme de loin.

Pour les plus pointus, il est possible de tout paramétrer, de la focale à la vitesse d’ouverture en passant par l’ISO ou la mise au point. Si l’écran peut s’incliner jusqu’à 180°, dommage qu’il ne soit pas tactile. Un défaut vite oublié avec le NX-300 de Samsung. Celui-ci reprend toutes les qualités de son frère japonais et l’enrichit d’options supplémentaires. Il est aussi bien plus cher… L’écran tactile permet en quelques clics de partager ses images en Wi-Fi directement sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter), de les envoyer par e-mail ou de les stocker en ligne. Enfin, le NX-300 est livré avec une version allégée de Photoshop pour retoucher ses photos.

– Nex-3N de Sony : 110 x 62 x 35 mm, 210 g, écran 7,5 cm, objectif 16-50 mm, 16,1 mégapixels, 499 euros.

– NX-300 de Samsung : 122 x 64 x 41 mm, 284 g, écran 8,4 cm, objectif 18-55 mm, 20,3 mégapixels, 700 euros.

Le meilleur des compacts
Les appareils compacts promettent des photos de grande qualité pour un prix modique. Et parfois, c’est vrai ! Canon a soigné son Powershot SX270HS. Il prend de beaux clichés avec des couleurs douces et homogènes. Il profite aussi d’une vraie réactivité avec un mode rafale capable de prendre trois images par seconde en continu jusqu’à… saturation de la carte mémoire. Le constructeur japonais propose un écran de bonne facture qui, chaque fois que l’on change de mode (automatique, sport, discret, portrait), explique via une note son but et sa fonction. Un bon point pour tous ceux qui débutent dans la photographie.

Face à lui, le CoolPix A de Nikon a du mal à tenir la comparaison. Bien que solide, l’appareil numérique souffre de l’absence d’un stabilisateur de l’optique. Sa mise au point automatique ne brille pas toujours par sa vélocité, ce qui est un handicap pour les novices, également frustrés par la qualité moyenne des images. Autre faiblesse : le zoom qui fonctionne par paliers. Heureusement, la qualité de la vidéo full HD relève l’ensemble.

– Powershot SX270HS de Canon : 106 × 61 × 33 mm, 227 g, objectif 45-90 mm, 12,1 mégapixels, 320 euros.

– CoolPix A de Nikon : 111 x 40 x 64 mm, 299 g, objectif 18,5 mm, 16,2 mégapixels, 1.000 euros.

source : nouvelobs.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s